Lampe

Comparatif meilleure lampe frontale Trail

Test et avis sur les derniers modèles de lampe frontale pour le running Trail

lampe frontale

L’important lors d’un trail nocturne, c’est la puissance et la durée d’éclairage de sa lampe frontale. Et sur un ultra, le poids de la lampe et de la batterie sera aussi à considérer.

Quelle lampe choisir pour courir la nuit lors d’un ultra trail ?

Certains modèles sont à batterie rechargeable, d’autres à piles.
La batterie est rechargeable grâce à un adaptateur-secteur, une source USB, ou un chargeur solaire. Elle offre aussi une meilleur performance.
Les piles ont un usage unique et sont donc moins écologiques.

Protection aux liquides : IPX4 (pluie, éclaboussures), IP67 (1m de profondeur pendant 30mn max), IP68 et IPX8 (immersion prolongée)

Intensité lumineuse : pour un trail il faut au moins 100 lumens, l’idéal étant 200lm pour une lampe frontale.

Autonomie : pour l’UTMB, il faut compter une nuit de 10h.
Type : led surpuissante

Attention, certaines lampes ne sont pas en lumière constante * : on peut passer de 100lm à 50lm au bout de 5h, 70m à 10m au bout de 10h.

Lampe frontale Amytek XP-L
poidschargeportéedurée puissance
150gBatterie120m9h à 180lm
Lampe frontale Black Diamond Icon
poidschargeportéedurée
300g4 AAA100m*70h*
Lampe Black Diamond Revolt
poidschargeportéedurée
100g3 AAA80m*30h*
Lampe frontale Petzl Myo
poidschargeportéedurée
175g3 AAA65m5h à 110lm
Lampe frontale Petzl Reactik +
poidschargeportéedurée
115gBatterie70m6h à 100lm
Lampe Petzl Swift RL
poidschargeportéedurée
100gBatterie55m5h à 200lm
Lampe Petzl Nao +
poidschargeportéedurée
185gBatterie60m8h à 120lm

* ATTENTION les performances d’éclairage diminuent au fur et à mesure que les piles se déchargent avec ces lampes frontales : on peut passer de 100lm à 50lm au bout de 5h, 70m à 10m au bout de 10h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *