Flux articles

Veste

Meilleure veste trail imperméable 10000 schmerber

Test et avis sur les derniers modèles de veste imperméable pour le running Trail

L’important lors d’un trail, c’est d’avoir une veste imperméable et respirante. Et sur un ultra, le poids et le volume sera aussi à considérer. Attention, sur l’UTMB, cette veste fait partie du matériel obligatoire et doit avoir au minimum une imperméabilité de 10000 schmerber, ainsi que des coutures étanches.
 

Quelle veste imperméable choisir pour courir lors d’un ultra trail ?

Rien de mieux qu’une bonne veste pour se protéger de la pluie. Il y en a pour tous les gouts et toutes les bourses. Une veste imperméable et respirante permettra de rester au sec et d’évacuer la chaleur du corps vers l’extérieur. Pour un trail, il faut aussi privilégier les modèles compactes.

Certaines sont plus imperméables que d’autres, mais pas assez respirante. Du coup, vous vous retrouvez humide à l’intérieur :-/

Mais on ne va pas se mentir, une veste imperméable ne sera jamais aussi respirante qu’un simple coupe-vent. Et si vous souhaitez une veste efficace, il faudra investir dès le départ.

Veste Salomon Bonatti
Acheter
poids Imperméabilité Respirabilité Prix
200g 10000 10000 170€
Veste Salomon Bonatti Pro
Acheter
poids Imperméabilité Respirabilité Prix
200g 20000 20000 220€
Veste Gore Wear R7 Shakedry
Acheter
poids Imperméabilité Respirabilité Prix
150g Gore tex Active 28000 RET <3 300€
Veste Gore Wear C3 Paclite
Acheter
poids Imperméabilité Respirabilité Prix
282g Gore tex 28000 RET 6 à 12 200€
Veste Raidlight Activ MP+
Acheter
poids Imperméabilité Respirabilité Prix
220g 10000 10000 150€
Veste Raidlight Top extreme MP+ Acheter
poids Imperméabilité Respirabilité Prix
220g 15000 15000 180€
Veste Raidlight Hyperlight MP+ Acheter
poids Imperméabilité Respirabilité Prix
95g 20000 25000 225€
Veste Cimalp Storm
Acheter
poids Imperméabilité Respirabilité Prix
215g 10000 10000 170€
Sac

Comparatif meilleur sac ultra trail

Test et avis sur les derniers sacs d’hydratation pour le running Trail

L’important lors d’un trail, c’est l’hydratation. Et sur un ultra, le poids, le volume et le confort sont aussi à considérer.
 

Quelle sac à dos choisir pour courir un trail long ?

La plupart des modèles ci-dessous possèdent un système porte bâton, porte gourde, poche à eau.
Contenance minimum 10L
 

Sac trail Salomon ADV skin 12 set
Acheter
poids Volume Les + Les –
270g 11-20L Confort Résistance
Sac trail Oxsitis Ace 16 Acheter
poids Volume Les + Les –
300g 16L Rangement Confort
Sac trail Raidlight Revolutiv 12
Acheter
poids Volume Les + Les –
200g 12L Pratique Pas de poche à eau
Sac trail Raidlight Responsiv 12 Acheter
poids Volume Les + Les –
200g 12L Léger Coloris
Lampe

Comparatif meilleure lampe frontale Trail

Test et avis sur les derniers modèles de lampe frontale pour le running Trail

L’important lors d’un trail nocturne, c’est la puissance et la durée d’éclairage. Et sur un ultra, le poids de la lampe et de la batterie sera aussi à considérer. Attention, certaines lampes ne sont pas en lumière constante *
 

Quelle lampe frontale choisir pour courir la nuit lors d’un ultra trail ?

Certains modèles sont à batterie rechargeable, d’autres à piles.

Protection aux liquides : IPX4 (pluie, éclaboussures), IP67 (1m de profondeur pendant 30mn max), IP68 et IPX8 (immersion prolongée)

Intensité lumineuse : pour un trail il faut au moins 100 lumens, l’idéal étant 200lm pour une lampe frontale.

Autonomie : pour l’UTMB, il faut compter une nuit de 10h.
Type : led surpuissante
 

Lampe frontale Amytek XP-L Acheter
poids charge portée durée puissance
150g Batterie 120m 9h à 180lm
Lampe frontale Black Diamond Icon Acheter
poids charge portée durée
300g 4 AAA 100m* 70h*
Lampe frontale Black Diamond Revolt Acheter
poids charge portée durée
100g 3 AAA 80m* 30h*
Lampe frontale Petzl Myo Acheter
poids charge portée durée
175g 3 AAA 65m 5h à 110lm
Lampe frontale Petzl Reactik + Acheter
poids charge portée durée
115g Batterie 70m 6h à 100lm
Lampe frontale Petzl Swift RL Acheter
poids charge portée durée
100g Batterie 55m 5h à 200lm
Lampe frontale Petzl Nao + Acheter
poids charge portée durée
185g Batterie 60m 8h à 120lm

* ATTENTION les performances d’éclairage diminuent au fur et à mesure que les piles se déchargent avec ces lampes frontales : on peut passer de 100lm à 50lm au bout de 5h, 70m à 10m au bout de 10h.
 

Sac

Test et avis sur le sac trail SALOMON ADV Skin 12 Set

sac trail SALOMON ADV Skin 12 Set
sac trail SALOMON ADV Skin 12 Set

Pour quel utilité le sac trail SALOMON ADV Skin 12 Set ?

Le sac sac trail SALOMON ADV Skin 12L est parfait pour un ultra trail.

En vue de mon ultra sur la Diagonale des Fous, il me fallait un nouveau sac trail, pour pouvoir mettre le matériel obligatoire et la réserve alimentaire.
Mon sac Oxsitis précédent était certes, très pratique, mais pas très confortable sur du long au niveau des épaules. Et sur le Grand Raid, j’étais parti pour au moins pour 50h de course.
 

Pourquoi ce choix ?

Contenance, rangements

J’ai choisi ce modèle 12L de chez Salomon pour son volume, mais aussi parce qu’il a beaucoup de poches extensibles. Car oui, c’est chiant d’enlever son sac à chaque fois que l’on veut quelque chose. J’ai apprécié la forme gilet, il y a des rangements devant, sur le côté, au dos.
Nouvelle version 2019 : plus léger, moins cher et plus pratique.

Le sas est livré avec 2 gourdes souples 500ml Salomon et une pochette isotherme. Personnellement, j’ai préféré mettre une poche à eau, plus pratique. J’ai utilisé mon ancienne poche à eau Hydrapak. J’ai donc dû faire passer le tuyau vers le haut et pas sur le côté. Bien sûr, rien n’est prévu pour le fixer ensuite sur le devant.

Esthétiquement, les couleurs sont sympas, vous avez le choix.

Les moins :

Il est difficile de mettre une gourde souple ou rigide dans les poches de devant, surtout quand elles sont à moitié vides. Si vous utilisez une poche à eau d’un autre marque, il n’y a pas de fixation sur le devant pour le tuyau.

Accroche bâtons

Il y a plusieurs élastiques prévus pour accrocher les bâtons devant, sur le côté et à l’arrière du sac.

Les moins :

Il faut avoir des bâtons 3 brins.

Maintien

Le sac est facile à régler avec un système de cordons extensibles et il y a plusieurs tailles au choix S – M – L – Xl.
Maintenant, j’ai un peu peur sur le long terme que les cordons ou les petites attaches finissent par casser. Je prends donc toujours avec moi un cordon de secours.
 

Avis et test modèle homme du sac trail SALOMON ADV Skin 12 Set

Confort

Le tissu est confortable et extensible, mais j’ai peur qu’il soit fragile à la longue.
Très agréable à porter, rien à redire. Je ne l’ai pas senti sur la course et je n’ai pas eu d’irritation ou de douleur après la course.
 

Résumé sac SALOMON ADV Skin 12 Set

Rangement :

Confort :

Prix :

Poids :

Esthétique :
 

Diagonale des fous, Récits de course

La Diagonale des Fous – Récit de course

Vue sur les Cirques

Alors, tu l’as terminée ou pas La Diagonale des Fous ? Oui et non…

L’aéroport

Notre aventure commence à l’aéroport. En effet, c’est la première fois que mon homme prend l’avion et mois cela fait 20 ans. Autant vous dire que nous sommes comme des enfants devant un manège lol.

L’aéroport d’Orly est très grand et comporte plusieurs zones, nous nous faisons donc déposer à Orly 4, 3h à l’avance, comme précisé sur notre carte d’embarquement.
 

Enregistrement

Aéroport Orly
Aéroport Orly

Dès l’entrée, on repère le panneau digital pour connaître la porte d’enregistrement. Même si je l’ai fait la veille en ligne, nous devons déposer nos bagages en soute. Là, on a le choix, soit on le fait nous-même via une borne électronique, soit via une hôtesse. On choisi la présence humaine. On présente notre pièce d’identité et notre code de transport (papier ou digital), puis nos bagages sont pesés, étiquetés et partent sur un tapis roulant.

Maintenant, c’est la longue attente avant l’embarquement et j’en profite pour aller aux toilettes. Là, c’est plus difficile, je mets 20 minutes avant de les trouver.
 

Sécurité

Aéroport Orly
Aéroport Orly

On termine de se restaurer et de boire avant de passer par l’inspection des bagages, du voyageur ainsi que le passage à la frontière.

L’ambiance dans ce secteur est tendue, les clients et les employés sont sous tension. C’est le bazar, il y a pleins de fils d’attente, on nous demande de nous presser, on ne sait pas trop quoi mettre dans les bacs, c’est un peu confus pour des novices comme nous. Je vois que mon homme passe plusieurs fois le porche de sécu et que l’employée et lui commencent à s’énerver. Du coup, il a le droit à une fouille complète par un autre collègue. Il faut savoir que mon homme c’est le genre à choisir la mauvaise file à la caisse ou au péage, donc ça ne m’étonne même pas mdr.

Moi étant sa compagne, j’ai le droit à l’analyse explosif sur mes mains. Tout se termine bien, évidemment, mais beaucoup de stress pour rien. Si on nous avait clairement dit ce que nous devions enlever, on aurait perdu moins de temps !
 

Embarquement

Avion Frenchbee
Avion Frenchbee

On se détend un peu dans les boutiques détaxées et on achète de l’eau et quelques ravitaillements. Au moment d’embarquer, je m’aperçois que certains voyageurs ne respectent pas forcément les contraintes de la compagnie concernant les dimensions de la valise cabine et que ça passe quand même. Alors que moi, j’ai acheté une nouvelle valise pour 2 cm. Le problème, c’est que parfois il n’y a plus de place pour les autres, forcément…
 

Conseils :

Quand on vous précise l’horaire d’embarquement c’est après avoir passé le poste de sécurité et il y a parfois beaucoup d’attente (mini 30 minutes).

Préparez les objets à poser dans les bacs de sécurité (denrée alimentaire interdite) : objets électroniques, batterie, liquide moins de 100ml, médicaments…

Enlevez votre veste, casquette, écharpe, ceinture, montre, objet métallique sur vous (clés, pièces, bijoux…), parfois même les chaussures, avant de passer le portail de sécurité. Évitez aussi les vêtements avec strass, paillettes.

Votre passeport et votre carte d’embarquement doivent toujours être facilement accessibles, car on vous les demandera plusieurs fois, même pour faire des achats dans les boutiques.
 

L’avion

Avion Frenchbee
Avion Frenchbee
Avion Frenchbee
Avion Frenchbee
Avion Frenchbee
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

Installé dans nos sièges, on est comme 2 ados dans un manège à sensation forte. L’accélération et le décollage nous plaquent au siège, puis on s’extasie de la vue à travers le hublot. Paris scintille de mille feux, c’est féerique.

Les heures passent, on regarde un film, on mange, on essaie de dormir, mais 11h de trajet, c’est long. Et lorsque je trouve enfin le sommeil, un message de la compagnie me réveille en sursaut à 4h du matin pour me proposer un café ! Grrrr

Avion Frenchbee
Avion Frenchbee
Avion Frenchbee
Avion Frenchbee
Avion Frenchbee
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

Le soleil se lève peu à peu et la vue de jour est paradisiaque au-dessus des nuages.

Enfin, c’est l’atterrissage et les applaudissements des passagers retentissent dans la cabine. Nous sommes enfin sur l’île de la Réunion 🙂

À l’arrivée, on récupère nos valises et j’ai même le droit à un petit cadeau de la compagnie Frenchbee pour la Diag (tour de cou + kit solaire).
 

Pot d’accueil Diagonale des Fous

Pot accueil Diagonale des fous
Pot accueil Diagonale des fous
Pot accueil Diagonale des fous
Pot accueil Diagonale des fous
Pot accueil Diagonale des fous
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

Une petite photo devant la bâche Grand raid et on se dirige vers la tente pour le pot d’accueil. Cette dernière n’est d’ailleurs pas très facile d’accès avec des valises. Après ce petit parcours du combattant, on se dévêtit, car il fait déjà super chaud et lourd.

Je récupère mon cadeau offert par l’IRT (un brassard) et une casquette offerte par l’agence de voyage. Je goûte quelques spécialités locales et un jus de fruit Diego, celui-ci est tellement bon qu’il sera ma boisson apéro de ce séjour.

Ça y est, l’aventure commence…
 

Conseils :

Prévoyez vos propres écouteurs, votre cale tête.

Les places au fond de l’avion sont plus bruyantes, à cause des moteurs.

Choisissez le côté droit de l’avion si vous voulez voir l’île de la Réunion en arrivant.

Comparatif des compagnies ici.
 

Retrait des dossards – La Diagonale des Fous

Dossard Diagonale des Fous
Dossard Diagonale des Fous
Dossard Diagonale des Fous
Dossard Diagonale des Fous
Dossard Diagonale des Fous
Dossard Diagonale des Fous
Dossard Diagonale des Fous
Dossard Diagonale des Fous
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

Quelques jours et randonnées plus tard (détails ici), on se rend vers la Mairie de Saint-Pierre pour le retrait des dossards. Ce monument jaune orangé est l’ancien grenier à café de la Compagnie Française des Indes Orientales.

Arrivée vers 9h, je découvre stupéfaite une chenille de sportif à travers le parc de l’Hôtel de ville. Nous sommes quand même 2800 inscrits. Il me faudra 45 minutes d’attente pour récupérer le fameux dossard, le tee-shirt et mes 3 sacs. Ensuite, il me faudra de nouveau faire la queue 40 minutes pour récupérer des goodies et surtout ma casquette saharienne. Et pour finir, attendre 1h pour faire la photo derrière un panneau logoté SFR et récupérer ma balise Capturs.

Vous l’aurez compris, je suis ressortie 3h plus tard et mon homme a dû attendre seul pendant ce temps-là (interdit aux accompagnants). Heureusement que la course n’avait pas lieu le soir même, car j’avais les jambes lourdes.
 
[the_ad id=”3364″]

Récit de ma Diagonale des Fous

Alimentation

Alimentation Ultra
Alimentation Ultra

Boisson isotonique maison, eau Hydroxydase (+ de 20 minéraux), Sève de bouleau + thé Matcha Belseva (anti-fatigue), repas complet en soupe Feed, compote. Sur les ravitos je mange des fruits et de la soupe quand il y en a. Je n’ai jamais eu de problème de digestion personnellement sur mes trails longs.
 

Départ de la Diagonale des Fous

Navette

Navette Diagonale des Fous
Navette Diagonale des Fous

Je décide de me rendre au départ vers 21h30. J’ai la boule au ventre comme jamais sur une course. Mon homme n’a pas peur pour moi, mais pour lui mdr. Habituellement, c’est moi le copilote et il a peur de se perdre, même si je lui ai donné toutes les informations.

On se gare facilement au ZAC Canabady (Décathlon) et on prend la navette mise en place gratuitement par l’organisation. Une femme créole met l’ambiance, ça chante, habituellement les traileurs sont muets et sous tension, ça me détend.

Ravine blanche

Départ Diagonale des Fous
Départ Diagonale des Fous
Départ Diagonale des Fous
Départ Diagonale des Fous
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

On nous dépose dans une rue et on suit les locaux pour arriver à la Ravine Blanche. Il y a du monde partout, des concerts, je ne sais pas où me diriger pour rentrer dans l’arène. Je fais un dernier bisous à mon homme, car je sais que je ne le verrai plus avant des heures.

Un bénévole contrôle mon sac complet et je m’allonge vers 22h sur un bout de terrain herbeux pour me reposer loin de la foule. J’ai très vite froid et je mets une veste.

30 minutes avant le départ, je me dirige en queue de peloton. Là au milieu de tous ces coureurs, la musique qui résonne, je sens les larmes montées. Je sais la chance que j’ai d’être là, de participer à cette course, cette Diagonale des Fous, tous ceux autour de moi aussi sans doute. On a tous nos rêves et nos espoirs, notre histoire, mais c’est un grand moment que nous n’oublierons jamais, peu importe l’issue.

Le départ est donné dans une ambiance de folie, je lève la tête et salue le public avec un grand sourire, je suis sur un petit nuage. Je redescends vite sur terre quand je me prends le pied dans un protège câble au sol et vole vers l’avant, je me vois déjà sur le bitume, piétinée tel Mufasa par une ruée de 2800 coureurs. Je me rattrape comme je peux grâce aux coureurs près de moi. J’ai évité la catastrophe de justesse et je dis en rigolant au coureur à ma gauche :

J’ai failli faire 100m à La Diagonale des Fous

Durant 40 minutes, des spectateurs, de la musique, des concerts, du tam-tam rythment le parcours bétonné. Je n’ai jamais vécu une ambiance de départ pareille, il faut le vivre pour le croire.
 

Conseils :

Prévoyez un carton pour vous allonger sur le sol caillouteux si vous arrivez longtemps à l’avance pour partir dans les premiers.

Et surtout, regardez où vous mettez les pieds lol.
 

Domaine Vidot

Diagonale des Fous
Diagonale des Fous

Après ces 40 minutes de ferveur urbaine, je rentre dans le vif du sujet en traversant les champs de canne à sucre. Malgré tout, par moment, quelques irréductibles sont encore là avec un bon feu de bois pour nous encourager. Ici, nous sommes des raideurs et pas des traileurs. Et c’est qui les plus forts ? C’est nous mdr.

Je me fais aussi arroser durant quelques kilomètres à cause des arroseurs automatiques.

J’arrive rapidement au premier ravito et je cherche mon homme. Je ne le vois pas et je ne compte pas m’attarder à ce point. Je sors rapidement de la salle et après un coup de téléphone, j’ai juste le temps de le prendre dans mes bras et repartir.

Finalement, 5 minutes plus tard, je suis stoppée par les bouchons. Ceux-ci ne finiront qu’à la fin de la montée, soit 10km. Mais l’ambiance est bonne, il y a même une locale qui chante pour motiver les troupes.
 

Notre Dame de la Paix

J’ai envoyé quelques messages à mon homme, mais je n’ai eu aucun retour, car il n’y a pas de réseau.

T’es où ?

Ben sur La Diag mdr.

À mon avis ma balise Capturs SFR ne doit pas fonctionner comme il faut. J’espère qu’il a bien trouvé le prochain point.

Dès la fin de l’ascension, j’en profite pour dérouler un peu jusqu’au ravito. Je commence à voir des suiveurs et je cherche le mien dans la pénombre. Derrière un camion, je vois un coureur qui a le même sac de survie orange que moi.

Arrivée sur le stand, c’est le champ de bataille, le reste de quelques victuailles parsèmes les tables sur tréteau. Quand je demande de la soupe à un bénévole, on me répond qu’elle sera prête dans 15 minutes ! J’ai faim, j’aimerais faire le plein, me reposer, mais je ne trouve pas mon homme et impossible de le joindre par téléphone. Il y a des lits, mais ils sont tous occupés. Je décide de partir un peu énervée, il faut bien l’avouer.

Je descends la pente en déroulant et en arrivant sur la route, qu’est-ce que je vois ? La voiture de mon homme. Hé merde, il est bien là, mais où ? Un choix se pose à moi et je décide de remonter les 500m que je viens de descendre pour le retrouver. Je sais qu’il a passé du temps à faire la route pour moi, je ne peux pas le laisser en plan. De plus, il faut que je fasse le plein et dorme un peu pour assurer la suite.

De retour au ravito, je crie plusieurs fois son prénom et je le retrouve emmitouflé dans le sac de couchage derrière un camion. Vous savez, celui que j’avais remarqué ?

Après 20 minutes de sieste et une soupe aux vermicelles (enfin prête), j’ai l’impression d’avoir loupé le train. Le ravito est plus silencieux et moins bondé, il va falloir que je rattrape mon retard. J’ai aussi très froid, il a gelé cette nuit, je mets donc ma veste ainsi qu’une couche chaude avant de partir.
 

Nez de Boeuf

Lever du jour
Lever du jour
Lever du jour
Lever du jour
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

Après une ascension sur le bord de la route, je rentre en plein champ. Et quelques minutes plus tard, je retrouve la queue de peloton et les bouchons !

Le soleil se lève et me réchauffe, je retrouve les chemins empruntés il y a quelques jours, lorsque nous nous sommes rendus au Piton de la Fournaise. Le paysage change au fur et à mesure de l’ascension. Après les champs, je traverse une forêt de cryptomerias qui peu à peu s’estompe pour laisser place à un parterre d’arbustes et une terre rouge.

Ne pas déranger
Ne pas déranger

Quand j’arrive au ravito, mon homme est là 🙂 et mon sac de couchage aussi. Mais le bruit des bénévoles écrasant des bouteilles de plastique m’empêchent de réellement dormir, je ne fais que fermer les yeux.
 

Mare à boue

Diagonale des Fous
Diagonale des Fous

Je profite d’une route forestière descendante et déroulante pour courir quelques kilomètres, car après, je ne pourrais peut-être plus le faire.

J’arrive donc rapidement au ravito. Enfin, c’est ce que je pensais quand j’ai croisé mon homme sur le bord de la route. En réalité, il y a au moins 1km à parcourir sur une route plate en plein cagnard. Celle-ci me parait interminable et me plombe les jambes. Mon homme me précise que ma balise Capturs a un décalage énorme, au moins 20 minutes.

Diagonale des Fous
Diagonale des Fous

Au ravito, je mange des pâtes et du jambon cru avant de faire une petite sieste de 15 minutes au soleil. Le problème, c’est qu’après ce repas et la chaleur, je commence à somnoler. Mes quelques siestes ne sont que des leurres où je ne fais que fermer les yeux. J’ai perdu du temps à rien. Je commence à piquer du nez et me faire quelques frayeurs dans la montée rocheuse.

Mare à boue
Mare à boue
Mare à boue
Mare à boue
Mare à boue
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

Heureusement, le sentier devient de plus en plus technique et surtout magnifique au fur et à mesure que je rentre dans le cirque de Cilaos. Cela me réveille un peu. Il faut l’avouer, jusqu’ici le paysage n’était pas exceptionnel.

Les Sphagnum tapissent le sol, les couleurs varient du jaune au vert en passant par des nuances de rouge. Je monte de rochers en rochers et le sol devient de plus en plus humides. Pendant un moment, je me demande si je ne me suis pas trompé de parcours, car sur le profil, je ne voyais pas la côte aussi longue et raide et je ne vois que des casquettes violettes. Je suis face à un mur dans la jungle tropicale. Elle me parait interminable, mais je me rassure quand je vois une casquette jaune au loin.

Le sentier devient de plus en plus boueux et je mets finalement 4h pour arriver au sommet. Et je sais maintenant pourquoi on appelle cela mare à boue.
 

Cilaos

Cilaos
Cilaos
Cilaos
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

Quand enfin, j’entame la descente, celle-ci est très abrupte et le coureur devant moi me dit que cela va être short pour la suite. Je pensais être large, et même prendre de l’avance sur cette portion, c’était sans compter la réalité du parcours. J’entends les festivités et j’aperçois la ville de Cilaos, au milieu du Cirque. Cela me parait encore bien loin et je ne fais que regarder ma montre au fur et à mesure que je descends. Les cuisses et les genoux chauffent, j’essaie de gérer au mieux, je commence à douter.

Lorsque j’arrive en bas de la pente, je déroule, j’y crois encore. Mais on me prévient qu’il y a encore une ravine à passer, c’est-à-dire un ravin à descendre, mais aussi à monter.

Au bout de 2h j’arrive à Cilaos, j’ai donc mis 6h pour faire cette portion et je n’ai plus qu’une heure d’avance.

Je me fais interviewer à cet instant par Réunion Première et j’explique que pour une grosse dormeuse comme moi, cela va être difficile. J’ai honte intérieurement quand elle me demande ma prépa mdr. Car oui, il faut bien l’avouer, je n’ai pas fait de prépa spécifique, je dirais même que j’ai moins couru que l’année dernière, j’ai fait plus de triathlon. En moyenne, je faisais 40km maxi par semaine. Car je savais que ce n’était pas de la course qui m’attendait ici. Alors j’ai fait surtout de la marche, des montées d’escalier sur les terrils et du renforcement musculaire. Et surtout, j’avais d’autres projets et priorités, sans compter le travail et la famille.

Au ravito je ne trouve pas mon homme, il est de nouveau injoignable alors je me laisse tenter par un massage au stand kiné. On me précise que mes jambes vont plutôt bien. C’est vrai que j’éprouve de la fatigue musculaire, mais pas de grosse douleur. Même mes pieds sont en bon état, aucune ampoule. Il faut dire que je les tanne depuis 1 mois.

Après ce moment détente, je me change pour la nuit qui arrive et après plusieurs recherches, je tombe enfin sur un ravito coureur. Je mange quelques pâtes avec du poulet, puis j’envoie un message pour dire à mon homme que je pars.

On finit par se retrouver, un peu agacer tous les 2 par ce jeu de cache-cache. Il faut dire que monsieur était à la sortie du ravito, dans un jardin privé, autant vous dire que s’il n’avait pas réussi à me joindre par téléphone, je ne l’aurais jamais trouvé. Quand je vois qu’il avait tout préparer pour ma sieste et mon ravito je trouve ça mignon, même si je sais que je ne pourrais pas en profiter. En effet, il ne me reste plus que 20 minutes d’avance maintenant. Je sais aussi qu’il a fait des kilomètres pour moi et qu’il patiente depuis des heures.

Qu’est-ce que cela doit être bien quand on est rapide, que l’on peut prendre le temps de se doucher, dormir… Mais bon, il faut faire avec la machine que l’on a, et je n’ai pas à me plaindre, celle que j’ai à d’autres qualités.
 

Taïbit

Même si la descente est un peu technique, je déroule pour gagner un peu de temps. Je suis plus motivée que jamais.

Le Tangue
Le Tangue

Je croise un Tangue (hérisson réunionnais) et je fais barrage pour qu’il ne se fasse pas écraser.

Une nouvelle montée m’attend, quand je regarde le graphique, je vois qu’elle est toute petite. Mais comme celle d’avant, elle est plus dure que je ne l’imaginais et je vois le temps qui s’écoule de plus en plus vite. Plus le temps avance et plus je me fais une raison sur le reste de la course.

La nuit commence à tomber, je pensais entendre beaucoup de bruits, mais il n’en est rien.

Vous connaissez la Fable de la grenouille ? Et bien moi oui, et je ne veux pas continuer bêtement, m’adapter coûte que coûte et crever en pleine jungle mdr. Bref, malgré ma force de caractère et mes objectifs, je reste lucide face au danger.

Taïbit
Taïbit

Alors, quand j’arrive au pied du col Taïbit, et bien, je rends mon dossard, sans regret, sans peine. Car il serait inconscient de s’engager de nuit avec mon état de fatigue sur ces sentiers techniques, surtout sans possibilité de rapatriement et les barrières horaires à respecter. D’ailleurs, sachez qu’il n’y a pas de rapatriement sur le Grand Raid, vous devez avoir votre logistique personnelle si vous vous arrêtez.

Il est 19h45, je n’avais plus que 30 minutes d’avance et il me fallait le double, au moins. Et finalement j’ai eu raison, quand j’ai regardé les finisher, il fallait arriver avant 19h.

J’ai vécu une belle aventure, je savais que la gestion du sommeil allée me poser problème, surtout lorsque l’on n’est pas très rapide. Et oui, je ne me suis pas levée un matin à 40 ans comme Nathalie Mauclair avec une prédisposition innée mdr. Mais cela ne m’empêche pas de vivre mes rêves à fond et de vivre de belles aventures.
 

Gros dodo, marché, restau, double mojito, plage, rhum arrangé

Je crois que j’ai résumé la journée suivante mdr.

Oui je suis une bonne vivante, j’aime les bonnes choses, je ne me suis jamais privée de rien pour une course (même si je ne fais pas souvent d’excès).
 

La Possession

L'arbre des âmes - Avatar
L’arbre des âmes – Avatar

Là, vous vous dites, j’ai loupé un truc, des paragraphes ont disparu. Que Nenni, on avait un plan B. Enfin, ce n’est pas ce que l’on avait imaginé, il faut l’avouer. D’ailleurs, la vie, tout comme l’ultra, est pleine de rebondissement et c’est pour ça que je l’aime au final.

Bref, mon homme s’était inscrit sur la randonnée de 23km qui accompagne les derniers arrivants du Grand Raid, c’est-à-dire moi. Au final, et bien, c’est moi qui l’aie accompagné mdr.

La possession
La possession

Bon j’avoue, lorsque je suis arrivée sur le fameux Chemin des Anglais, j’ai un peu regretté mon double mojito de la veille mdr. Vous pensez peut-être en regardant le graphique de La Diagonale des Fous que la fin est moins coriace. Détrompez-vous, une montée interminable sur des pierres de basalte noir, en plein cagnard vous attend.

Chemin des Anglais
Chemin des Anglais

Pour la petite histoire, cette voie de 9km a été tracée afin de faciliter le passage des charrettes à bœufs entre La Possession et Saint-Denis, seul chemin reliant ces deux villes à l’époque. Ensuite, 3000 soldats anglais ont franchi cette voie pour envahir Saint-Denis et conquérir l’île en 1810.

Joelette Grand Raid
Joelette Grand Raid

De nos jours, une joëlette traverse cette voie pavée, avec à son bord, un être humain qui profite de l’ambiance de ce Grand Raid, grâce à de valeureux et courageux bénévoles. Et je leur tire mon chapeau, car sur ces sentiers abrupts, il faut le faire.

Chemin des Anglais
Chemin des Anglais

J’aime aussi voir certains randonneurs proposer leur aide à des raideurs à bout. Certains ont tout prévu dans leur sac pour parer à toutes éventualités. Parfois, il suffit simplement d’engager une discussion, pour éviter que la personne ne s’endorme et continue jusqu’au bout. D’autres fois, il faut supporter de chaque côté un valeureux soldat blessé dans la bataille. Quand je vois l’état de certains, cela ne donne pas très envie, il faut bien le reconnaître.
 

Grande Chaloupe

L’arrivée à Grande Chaloupe permet de contempler la gare et la locomotive, vestiges oubliés de l’ère ferroviaire. On fait le plein d’eau car le parcours est toujours en plein soleil.

Chemin des Anglais
Chemin des Anglais

Au sommet, on remarque au passage deux croix et un oratoire demandant aux passants de prier. C’est également de cet endroit qu’on a la meilleure vue sur les travaux pharaoniques de la Nouvelle Route du Littoral.

Chemin des Anglais
Chemin des Anglais

 

Colorado

Avant de s’engager dans le Parc du Colorado, on traverse une route et je regarde la démarche pingouin d’un raideur local devant moi. Des bénévoles nous encouragent en musique et nous invitent à prendre un nouveau sentier grimpant. Le coureur s’arrête et demande à un bénévole de lui mettre une musique Pei qu’il affectionne. Ce dernier se met alors à danser, les bénévoles à chanter, c’est délirant. Il a certainement mal partout et pourtant, il garde le smile et sa bonne humeur. Ce genre d’ambiance et de coureur, vous ne les croiserez nul par ailleurs.

Colorado
Colorado

Et comme son nom l’indique, au Colorado, il fait chaud, la terre est rouge et sèche. C’est aussi pour les Réunionnais un parc de jeux pour enfant et un agréable endroit pour pique-niquer. D’ailleurs j’ai été étonnée de voir autant d’espaces aménagés pour que les familles puissent se réunir le dimanche autour d’un barbecue (il y a 236 kiosques, 887 tables et 632 places à feux sur l’île). Le pique nique dominical est une tradition à La Réunion depuis que la population est devenue plus citadine. Au menu, il y a toujours du riz, des caris cuits au feu de bois dans des marmites, des rougails…
 

Saint-Denis – Arrivée Diagonale des Fous

J’encourage un raideur en lui disant “allez, c’est la fin, ça descend maintenant, bravo, courage”. Il me répond “ça se voit que vous ne connaissez pas la fin”.

Descente vers Saint Denis
Descente vers Saint Denis

J’ai compris pourquoi quand j’ai arpenté, voir escalader la descente jusqu’à Saint-Denis. Je peux vous dire que les “randonneurs” n’étaient pas de trop sur les sentiers pour aider certains raideurs au bout du rouleau physiquement et mentalement. Cela évite aussi certains accidents sûrement. Je n’avais jamais vu des coureurs dans cet état.

Supporter Réunionnais
Supporter Réunionnais

Tout ce que je peux vous dire, c’est que je n’ai pas eu les larmes aux yeux en passant la ligne d’arrivée, même si c’était un grand bonheur de le franchir en duo avec mon homme. Par contre, je les ai eues en voyant des inconnus en aider d’autres à réaliser leur rêve, à les supporter dans la souffrance. Si le départ est mémorable, l’arrivée l’est moins je trouve, surtout quand après des heures d’effort, vous arrivez dans un stade en plein cagnard sans point d’ombre.

Arrivée Saint denis
Arrivée Saint denis
Arrivée Saint denis
Arrivée Saint denis
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

J’étais aussi obligée de retourner à Saint-Denis pour rendre ma balise Capturs, et j’ai été très déçue quand on m’a annoncée que je ne pourrais pas avoir mon tracé de course. Bref vous l’aurez compris, je ne vous conseille pas de louer cette balise, pour le suivi vous avez livetrail, c’est gratuit et plus live.
 

Avis Diagonale des Fous

Pour finir, je dirais que j’ai adoré mon aventure atypique, et si je reviens sur ces terres, se sera pour traverser les Cirques en trek. Comme je l’ai déjà dit, physiologiquement, je ne suis pas faite pour des courses aussi longues sans repos. Et je suis de plus en plus frustrée d’avoir un chrono au cul.

J’ai envie dorénavant de prendre le temps de me poser au bord d‘un ruisseau, admirer un magnifique panorama, faire une sieste sous les arbres dans un hamac. Bref de profiter de la nature, de l’instant présent. Je cours assez après le temps dans la vie de tous les jours.

Bien sûr, je continuerais à me défier sur des courses plus courtes, car l’adrénaline sur une ligne de départ est irremplaçable.
 

Vidéo


Récits de course

Triathlon du Château de Chantilly

Triathlon chantilly
Triathlon du Château de Chantilly

Épreuves du Triathlon du Château de Chantilly

Grâce à des épreuves et des distances variées, vous pourrez participer à cet événement sportif en famille, ou entre amis, durant tout un week-end. En effet, il y en a pour tous les goûts, de l’amateur au sportif confirmé : triathlon jeune, XS, S, M, Half ; mais aussi bike and run, swimrun, 10km, semi et marathon.

 

Tarif Triathlon du Château de Chantilly

  • Half : 190€ (+30€ si non licencié)
  • Triathlon M : 85€ (+20€ si non licencié)
  • Triathlon enfant : de 25 à 35€ (+2€ si non licencié)

Photos : 30€ le pack ou 10€ la photo. Possibilité de réserver avant le pack pour 15€, mais sans être sur du résultat (perso je n’ai pas eu de photos en sortant de l’eau et sur la course à pied).
 

Organisation

ATTENTION même si c’est à Chantilly, l’organisation est anglaise. Vous serez parfois déconcerté devant des bénévoles certes souriants, mais ne parlant pas un mot de Français. Les panneaux indicatifs, le guide en pdf sont aussi en anglais. Idem si vous les contactez, vous recevrez un mail en anglais traduit en français via Google.

Triathlon chantilly
Triathlon du Château de Chantilly

 

Parcours

Natation

natation triathlon chantilly
Natation Triathlon Chantilly

En eau libre sur le canal du Château de Chantilly. Départ dans l’eau.

ATTENTION la qualité de l’eau est toujours limite. En 2019 par exemple, elle a été interdite aux enfants (remplacée par un 600m en CAP) et à l’appréciation de chacun pour les adultes (présence de bactéries E.coli ). De plus, vous le saurez uniquement le jour J, et encore si vous tombez sur la feuille. En effet, aucun mot avant la course sur la qualité de l’eau. Personnellement, nous avons été plusieurs à nager et nous n’avons pas été malades. Seul 10% des participants ont transformé l’épreuve en duathlon.

Vous avez pied dans le plan d’eau (vase et autres…), il y a beaucoup d’algues, mais l’eau n’est pas si trouble (je voyais à 1m l’autre concurrent).

Enfin, le triathlon M se déroule en 3 vagues de 300 et il n’y a pas de départs séparés hommes/femmes. J’ai toujours été gêné par un autre sur le parcours. Et il n’est pas possible de s’échauffer avant.

 

Vélo

vélo triathlon M chantilly
Parcours vélo – Triathlon M Chantilly

Sur route autour de la forêt de Chantilly. Drafting interdit (zone de pénalité).

ATTENTION, le premier kilomètre, il faut traverser un sentier étroit dans le parc sur un terrain gravillonneux et glissant. De plus, il y a une partie pavé dangereuse à mi-parcours au niveau de Fontaine-Chaalis. La distance est affichée tous les 5km. Enfin, la route n’est pas barrée à la circulation.

triathlon chantilly - pavés
Triathlon Chantilly – pavés

Pour les parcours enfants, le parcours se fait dans le parc du Château de Chantilly sur sentier. Il est donc conseillé de prendre un VTT ou cyclo-cross.

Il n’y a pas de numéro dans le parc, ni de bac pour déposer les affaires, juste une zone non surveillée pour y déposer les sacs. Il n’y a pas de douches, juste 2 tentes (1 homme, 1 femme) pour se changer.

Je n’ai jamais vu un parc aussi peu surveillé. Il est beaucoup trop facile de sortir et rentrer dans le parc à vélo le samedi.

 

Course à pied

run triathlon M chantilly
Parcours course à pied – Triathlon M Chantilly

Dans le parc, autour de l’hippodrome et du Château de chantilly, en grande partie ombragée. Sur le 10km, il y avait 3 ravitos avec arroseur.

 

Avis sur le Triathlon du Château de Chantilly

Points positifs

  • Le site historique est magnifique avec son château et un jardin à la française.
  • Possibilité de participer en famille.
  • Il est possible qu’un parent entre dans le parc à vélo pour aider l’enfant à enlever sa combi ou décrocher son vélo.
  • Il y a plusieurs bar à eau gratuit.
  • Réception d’un sms 2 jours avant, avec votre numéro de dossard, votre vague et la température de l’eau (19°C en 2019).
  • Résultat rapide sur Prolivesport. Celui reçu par sms était erroné
  • La médaille finisher est belle.
Médaille Triathlon Chantilly
Médaille Triathlon Chantilly

 

Points négatifs

  • Aucun lot souvenir si vous n’êtes pas finisher.
  • N’oubliez pas de commander les tickets accompagnants pour entrer dans le parc (4/participant).
  • Pas de précision sur la qualité de l’eau avant et le jour J.
  • Certaines zones sont dangereuses à vélo. Certains ont perdu leur gourde, cassé leur roue carbone sur les pavés, ont crevé.
  • Les bénévoles ne sont pas bilingues, les panneaux sont en anglais. Vérifiez bien votre numéro de dossard, car le bénévole anglais s’était trompé pour ma part. Quand j’ai demandé plus de précision à un arbitre sur le sens du parcours (entrée/sortie), il n’a pas su me renseigner.
  • Pas de numéro dans le parc, de douches, de zone sacs surveillée. Il faut chercher après les poubelles. Elles sont inexistantes dans les toilettes…
  • Le nombre d’épreuves. C’est aussi un point négatif, car beaucoup trop de courses en même temps et plusieurs erreurs de parcours sont arrivés.
  • Le classement était très aléatoire. Exemple : une maman a dû insister pour le corriger, car le podium était complètement erroné. Et ce n’est pas après que les enfants aient été sur le podium, ou reçu leur lot, que l’on fait une réclamation.
  • Les jeux gonflables pour enfants étaient en plein soleil.
  • Et surtout n’oubliez pas vos tongs pour sortir du parc à vélo ! Le sol c’est du gravier.

 

Pyrénées

Rafting Oloron – Centre nautique Soeix

Rafting Oloron

Parcours aventure dans un cadre époustouflant sur le gave d’Oloron à bord d’une embarcation de 6 à 8 personnes.

 

Détails :

Parcours en rafting de 7 Km de classe II et III découverte sur le gave d’Oloron.

Parking gratuit, toilettes, vestiaires (insuffisant l’été).

À partir de 8 ans, il est indispensable que chaque personne sache nager.

 

Tarif (2019)

Adultes : 25 €

Enfant (-14 ans) : 18 €

 

Avis

Il faut compter 2h de descente en rafting, ajoutez à cela le temps pour s’équiper et le retour à la base en bus. Bataille d’eau, saut et mise à l’eau rafraîchissante seront aussi au programme.
Activité conviviale et accessible à tous, idéal en famille. Ceux à la recherche de grand frisson seront un peu frustrés en été car il y a peu de débit.
Nous avons passé un agréable moment en famille, cela nous a permis aussi de voir la ville d’Oloron autrement.
Pas de photos, ni vidéos souvenirs, dommage.
 

Pyrénées

Grottes de Bétharram

Les Grottes de Bétharram

Les Grottes de Bétharram se situent dans les Pyrénées à 15km de Lourdes. Ce site naturel impressionnant a été aménagé pour découvrir 2,8km de liaisons souterraines à pied, en bateau et en train.

 

Détails :

Les grottes comprennent 5 étages, avec 80 m de dénivelé (plusieurs marches à descendre) et plusieurs galeries creusées par les eaux.

Parking gratuit, restauration sur place, toilettes, visite guidée.

L’accès en poussette est impossible.

Départ par groupe en bus (environ 50 personnes).

 

Tarif (2019)

Adultes : 15 €

Enfant  : 9,50 €

 

Avis

Prévoir une veste, car la température descend à 12°C.

Il faut compter 1h30 de visite, ajoutez à cela le temps d’attente pour accéder au bus navette (qui doit être plein pour partir) et ensuite au guichet. C’est un lieu très touristique donc il peut y avoir beaucoup d’attente selon la saison.

La visite des grottes s’effectue par trois moyens de locomotion : à pied, en bateau et en petit train électrique. Notre petite fille a adoré.

Nous avons apprécié la visite guidée ” humaine”=”” (même=”” si=”” elle=”” reste=”” très=”” simpliste)=”” d’autant=”” plus=”” que=”” les guides sont très sympathiques et habillés en tenue d’époque. Le problème, c’est qu’il y a plusieurs visites en même temps, ainsi que des explications sonores (vieillottes) peu audibles. Du coup, il était difficile d’entendre les commentaires. De plus, notre guide faisait la traduction en anglais en même temps que l’explication sonore en français. Il aurait été souhaitable donc d’avoir toute l’explication de vive-voix en français et des casques audios pour les autres langues.

 

Pyrénées

Les Gorges de Kakuetta

Gorges de kakuetta
Gorges de kakuetta
Gorges de kakuetta
Gorges de kakuetta
Gorges de kakuetta
Gorges de kakuetta
Gorges de kakuetta
Gorges de kakuetta
Gorges de kakuetta
Gorges de kakuetta
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

Les Gorges de Kakuetta

Les Gorges de Kakuetta se situent dans les Pyrénées basques sur la commune de Sainte-Engrâce. Ce site naturel époustouflant a été aménagé pour découvrir les 2km de canyon, une superbe cascade et la Grotte de La Verna.

 

Détails :

Vous emprunterez des sentiers dans la roche avec main courante, des escaliers et des passerelles avec rambardes dans un paysage tropical.

Parking gratuit, restauration sur place, toilettes, visite libre.

L’accès en poussette est impossible (possibilité de louer un porte-bébé sur place 14€)

 

Tarif (2019)

Adultes : 6 €

Enfant de 7 à 16 ans : 4,50 €

-7 ans gratuit

 

Avis

Prévoir des bonnes chaussures de marche, le terrain (roche, bois) est souvent glissant et humide. De plus, il y a une côte assez raide au départ. Même l’été il fait frais et humide, c’est agréable. Il faut compter 2h environ de balade, un seul et même chemin emprunté par tous, à l’aller comme au retour.

Même si le site est très touristique, l’environnement est exceptionnel et luxuriant. Pour éviter la foule dans ces passages étroits ou sur le parking, je vous conseille d’y aller tôt le matin (dès 8h). Sinon, c’est un peu la station de métro aux heures de pointe.

 

Pyrénées

Train d’Artouste

Train d'artouste
Train d'artouste
Train d'artouste
Train d'artouste
Train d'artouste
Train d'artouste
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Slider

Train d’Artouste

Le train touristique d’Artouste se situe dans les Pyrénées, dans la vallée d’Ossau. C’est le train le plus haut d’Europe (2000m d’altitude). De 1924 à 1929, il permettait d’acheminer les ouvriers au chantier du barrage.

 

Détails :

Après 15 minutes en télécabine, vous parcourrez durant 50 minutes à flanc de montagne les 10km jusqu’au lac d’Artouste. Ce dernier alimente une centrale souterraine située sous le barrage. Sur place, vous avez 1h20 pour découvrir le paysage (formule découverte).

 

Tarif (2019)

Adultes : 26 €

Enfant de 4 à 12 ans : 18 €

Départ toutes les 30 minutes de 9h à 17h en haute saison.

 

Avis

Le tarif reste quand même excessif pour 3h30 d’activités en famille, mais le panorama est exceptionnel. De plus, vous aurez peut-être la chance comme nous, de rencontrer une marmotte peu farouche.

Les tarifs du snack sont abordables.

Avec la formule découverte vous avez très peu de temps pour vous balader : 25 minutes pour accéder au lac (avec un flux de touristes), il vous reste donc 30 minutes max de contemplation. Vous devrez aussi faire la queue pour les tickets. Par contre, au retour, il est possible de manger au restaurant panoramique et de descendre en télécabine en fin d’après midi.
Le parking est vite complet.

Et si vous choisissez la formule Escapade (adultes 32€, enfant 24€), le départ est impérativement à 9h et le retour à 19h15. Mais il y a de belles randonnées à faire. Et si vous ne prenez qu’un aller ou un retour simple, ce n’est que 4€ en moins par rapport au forfait découverte.