Récits de course

Trail des Poilus 2018 – récit de course 62km

Trail des Poilus
Trail des Poilus

Trail des Poilus – 61,5km – 1730D+

Dénivelé Trail des poilus 62km
Dénivelé Trail des poilus 62km

 

Il y a 2 ans je débutais dans le trail et je me lançais sur les 54km du Trail des Poilus.

Je me rappelle que j’avais souffert les derniers kilomètres et j’ai mis des jours à m’en remettre lol.

 

Premièrement, c’est une course mythique dans les Hauts de France et elle n’a lieu que tous les 2 ans.

C’est donc le rendez-vous trail à ne pas manquer !

Aujourd’hui j’en ai parcouru des kilomètres et du dénivelé, je pourrai me dire “finger in the noze”. Certes il y a peu de dénivelé, mais souvent le terrain est gras, et cette année nous avons été gâtés.

En effet, on est début mars et dans le nord à cette période c’est souvent pluvieux.

 

Au niveau physique je ne suis plus une débutante mais je manque d’entrainement après la trêve hivernale (83km en janvier et 105km en février).

15 jours avant j’ai eu le droit à une belle grippe/bronchite qui m’a mise KO une semaine.

 

Jour J – Trail des Poilus

C’est la course comme d’habitude, on est rentré la veille au soir de notre semaine de ski de fond. On a donc 9h de voiture dans les pattes.

Je pourrai paniquer, me dire que ça va être dur, mais à l’instant T je stresse surtout de louper le départ mdr.

Chateau d'Holain - Départ Trail des poilus
Château d’Holain – Départ Trail des poilus

Mon homme me dépose au château d’Holain, et je cours déposer nos sacs consignes pendant qu’il se gare. On ne sait toujours pas comment on va revenir ce soir ! Car le lieu d’arrivée est à 20km et pas de navette retour.

lot Trail des Poilus
lot Trail des Poilus

Puis j’essaie de me frayer un chemin pour récupérer les lots de départ dans la cour du château. Pas facile quand tous les élites font un barrage humain à l’entrée de la cour.

Chateau d'Holain - Départ Trail des poilus
Cour du Château d’Holain – Départ Trail des poilus

 

Le départ – 9h – Trail des Poilus

Chateau d'Holain - Départ Trail des poilus
Château d’Holain – Départ Trail des poilus

On a juste le temps de se retrouver, de faire une photo et le départ est donné. Même pas eu le temps d’avoir la boule au ventre !

On fait le tour du château et le peloton ralentit dans le sous-bois. Mon homme part devant, je me retrouve donc seule au milieu des coureurs.

Pour l’instant je suis bien, j’ai juste un tee-shirt manches courtes et des manchons bras. Pas de grandes difficultés, nous traversons les champs.

J’entends les coureurs autour de moi rire, se charrier, mais je sais que ce sera différent dans plusieurs kilomètres.

Cette année nous avons la chance d’admirer le moulin du gué de Caucourt.

Gue de Caucourt
Gué de Caucourt

Des chevreuils affolés filent dans les champs et se frayent un chemin parmi la fil de coureurs. L’un d’eux passe même à 2 mètres de moi !

 

11°km – 10h30

Dolmen de Fresnicourt
Dolmen de Fresnicourt

Après 1h30 de course j’arrive au Dolmen de Fresnicourt, j’ai l’impression d’avoir couru 30mn, ça passe super vite. Je baisse mes manchons car j’ai un peu chaud.

Je m’aperçois que j’ai oublié ma montre, je ne cours pas avec un GPS, mais d’habitude j’ai quand même un chrono mdr.

Bois d'Holain
Bois d’Holain

Puis on attaque la trace dans le Bois d’Holain, et la première côte assez raide.

C’est mon terrain de jeu donc je connais. Certes le terrain est gras mais j’ai connu pire.

 

18°km – 11h30

J’arrive au ravito 1 en 2h30.

Je bois un peu de St Yorre, je resserre mes baskets et je repars dans les bois.

La pluie commence à tomber donc je sors ma casquette et ma veste imperméable, que je ne quitterai plus…

Ensuite ça déroule, je sais que c’est dans ces parties qu’il faut donner un peu d’allure.

Je commence à avoir faim et j’ai hâte de trouver le 2° ravito.

Mon homme m’envoie un sms pour me prévenir qu’il vient de le passer.

 

31°km – 13h25

Ravito 2 - Trail des Poilus
Ravito 2 – Trail des Poilus

Je m’arrête au 2° ravito 15 minutes après lui.

Je suis à 4h25 de course, je suis dans les temps si je veux terminer en 9h.

J’ai déjà parcouru la moitié du parcours et je me sens bien.

Je mange une pâte de fruit, quelques chips et Tuc et un peu de St Yorre.

 

La 2° partie commence, et pas des moindres.

Après un longue montée je me retrouve en plein champs, sous le vent et la pluie.

Je mets en plus ma capuche pour me protéger du froid, je commence à être gelée !

Trail des Poilus
Trail des Poilus

Puis retour dans les sous-bois où de belles montées/descentes bien glissantes nous attendent. Le terrain à été malaxé par les 400 premiers coureurs.

Je m’accroche à ce que je peux, vive les branches et les troncs d’arbre. Je vois devant moi de belles gamelles et j’entends quelques cris de coureurs lol.

J’ai l’impression d’être sur une course d’obstacles.

Là je me dis que pour faire 9h c’est mort vu la vitesse à laquelle je peux avancer.

Certains coureurs commencent à râler, se plaindre “c’est dangereux””ça glisse trop””aucun intérêt”.

En discutant avec un coureur, je lui précise qu’un Trail des Poilus sans boue, c’est pas un Poilus ! Moi perso je m’y attendais.

Émetteur de Bouvigny-Boyeffles
Émetteur de Bouvigny-Boyeffles

Puis vient un passage en plein champs où il faut redonner du rythme. Certains coureurs marchent, mais c’est pas le moment.

Je baisse la tête pour me protéger du vent et de la pluie avec ma casquette et je déroule.

Du coup je double pas mal de coureurs.

 

40°km – Les tranchées

J’entre dans les bois d’Ablain St Nazaire et je descends dans ces fameuses tranchées de la guerre 14/18.

Tranchées - Trail des Poilus
Tranchées – Trail des Poilus

Forcément avec la pluie tombée c’est humide (mais se sera pire le lendemain).

Certains coureurs essaient d’éviter la flaque de boue. Moi je me dis que c’est gamelle à plat ventre assurée lol.

Donc j’y vais franco, mais là je suis saisie ! Je ne m’attendais pas à m’enfoncer jusqu’aux genoux, l’eau est glacée.

Deuxième flaque je me dis, bon pour maintenant, mouillé pour mouillé.

J’ai un peu peur car j’ai encore 3h de course, mes pieds sont trempés et il y a plein de trucs dans mes chaussures.

Je déroule de nouveau en plein champs pour me réchauffer, je sais que le ravito est proche.

 

45km – 15h45

J’arrive au ravito 3 au bout de 6h45 de course.

J’y retrouve avec étonnement une amie qui devrait être devant. Mon homme a toujours 15 minutes d’avance. Tant mieux c’est qu’il va bien.

Je repars donc accompagnée de mon amie dans les sous-bois.

Trail des Poilus - corde
Trail des Poilus – corde

On papote, on trottine quand on peu. Puis on accroche dans notre sillage une autre coureuse qui pensait que ce trail était roulant lol.

Un trio féminin qui patauge dans la boue avec amusement est né.

Mais mon amie est plus concentrée sur son téléphone que dans sa course !

 

53km – 17h15

On arrive au dernier ravito au bout de 8h15 de course.

La fatigue commence à se faire sentir.

Maintenant j’ai comme objectif d’arriver avant la nuit.

 

On repart sur des montagnes russes, un bénévole nous sort “c’est la dernière montée”. Bon il y en aura encore au moins 5 après mdr.

Mon amie avance et grimpe à grand pas, et on la voit s’éloigner peu à peu.

Moi je commence à avoir les jambes très lourdes. Je sens bien mon manque d’entrainement. C’est le mental qui redémarre la machine à chaque fois que c’est possible.

 

Les derniers kilomètres

Trail des Poilus - marches
Trail des Poilus – marches

Je gravis les marches qui mènent à l’Anneau de la Mémoire – Mémorial international de Notre-Dame de Lorette.

Trail des Poilus - Anneau de la mémoire
Trail des Poilus – Anneau de la mémoire

La fin est proche, mais les derniers kilomètres sont durs.

Je me déconnecte et trottine en mode machine. Dès que je double un groupe de coureurs, il redémarre. L’un d’eux me sort “arrête tu les fais courir” lol.

La copine de trail s’accroche aussi derrière moi. C’est elle d’ailleurs cette fois-ci qui me poussera à trottiner dans le dernier kilomètre.

 

L’arrivée – Trail des Poilus

Après une dernière petite montée j’aperçois le Mémorial international de Notre-Dame de Lorette. Je termine en courant main dans la main avec une parfaite inconnue. C’est ça l’esprit trail !

Merci Trottinette 😉

arche Trail des Poilus
arche Trail des Poilus

Je termine donc avant la tombée de la nuit au bout de 9h45 de course ce fameux Trail des Poilus.

Apparemment si je regarde ma côte Betrail ou ITRA, c’est l’une de mes meilleurs performances de course. J’ai peu de courbatures, je commence à encaisser lol.

Les barrières ont été repoussées vu les conditions météos.

Au final Il y aura quand même 30% d’abandons.

veste Trail des Poilus
veste Trail des Poilus

Je récupère ma superbe veste rouge Softshell bien méritée. Cela reste le meilleur cadeau finisher que j’ai eu.

Le tracé des 62km du Trail des Poilus était bien balisé, je ne me suis pas perdue.

Même si il y a peu de dénivelé souvent le terrain est gras, et il y a de belles petites côtes. Bref un vrai trail nature made in Hauts de France !

Vidéo du Trail des Poilus

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *