Progresser en running trail

Triathlon – S’entraîner à la maison

Comment s’entrainer en triathlon à la maison ?
En cette période de confinement, être équipé est un avantage pour garder la forme. C’est une bonne solution pour palier au manque d’activité en extérieur et garder le moral.

Vélo – Comment choisir son home trainer

Triathlon à la maison
Crédit photo : 8photo

Le home trainer est une excellente alternative aux sorties extérieures en hiver par temps froid et humide. Attention on transpire davantage et on se déshydrate plus vite. Placez-vous à proximité d’une fenêtre et utilisez un ventilateur et un tapis pour éviter d’abimer le sol avec votre transpiration.
De plus, pour éviter l’ennui, variez les séances. Il existe des home trainers connectés qui vous permettront de simuler des sorties virtuelles.

Le home trainer à rouleaux

  • Pour le cycliste avertit car un certain sens de l’équilibre est nécessaire
  • Se rapproche le plus des sensations extérieures
  • Aucun assemblage avec le vélo
  • Pliable, extensible et léger
  • Pas de réglage de résistance

Le home trainer avec fixation roue arrière

  • Votre vélo doit être fixé par la roue arrière
  • Résistance variable
  • Utiliser des pneus spécifiquement conçus pour cette utilisation et donc plus résistants à l’usure
  • Pliable et léger

Le home trainer à transmission directe – Smart Trainer

  • Votre vélo doit être fixé sur la cassette du home trainer
  • Silencieux car absence de frottement sur la roue
  • Mesure de puissance et contrôle de la résistance
  • Peu encombrant, mais lourd
  • Prérequis techniques : prise électrique et connexion internet
  • Le protocole ANT+ permet la transmission des données de vitesse, de cadence et de puissance à l’accessoire connecté : montre, compteur, ordinateur…
  • Peu être connecté à Zwift, simulateur de pente possible
  • Abonnement au service vidéo payant

Le home trainer connecté

Si vous souhaitez simuler des courses virtuelles, vous mesurer à d’autres personnes en réseau, si vous êtes fan de challenge et statistiques, partez sur un home-trainer connecté.

Running – Tapis de course

Le tapis de course est idéal pour des petites séances régulières. Il permet de courir en toute sécurité et à l’abri des intempéries.
Toutefois, les muscles ne sont pas sollicités de la même manière et il ne permet pas d’améliorer la proprioception. Ajoutez donc quelques séances avec un coussin d’équilibre ou un bosu.
Vous pouvez aussi faire des séances de PPG et de gainage.

  • Donne un tempo à suivre très régulier
  • Séance de travail au seuil ou à allure régulière
  • Plus amortissant que le bitume
  • Plus le tapis est lourd, plus il est stable
  • Programmes pré-enregistrés avec des séances d’accélération et même des variations d’inclinaison

Prévoyez aussi un tapis de sol pour réduire le bruit et protéger votre sol.

À défaut d’un triathlon à la maison, vous pourrez réaliser un duathlon 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *